Le Tombeau d’Alexandrovo

 

Voici le plus grand trésor archéologique bulgare, une tombe Thrace datant du quatrième siècle avant Jésus-Christ située près du village de Alexandrovo non loin de Haskovo.

12809638_479127775621242_649823272370132200_n

Tombeau d’Alexandrovo

La tombe a été découverte en 2000 à l’endroit du tumulus Rochavata Tchuka par le grand archéologue bulgare Gueorgui Kitov.

Alexandrovo_Burial_mound

Tumulus Rochavata Tchuka

Elle daterait du IVème siècle avant notre ère. Cette construction servait à la fois de temple, de mausolée et de lieu de culte et accueillait initialement la sépulture d’un dignitaire Thrace dont l’identité reste à ce jour inconnue mais dont les indices trouvés montrent qu’il s’agissait d’une personne de la plus haute importance.

tomb-03

Sépulcre Tombeau d’Alexandrovo

Le complexe funéraire se compose d’une chambre funéraire principale, précédée par une anti-chambre reliée à l’extérieur par un long couloir de 15 mètres dont la particularité est sa longueur unique et son rétrécissement au fur et à mesure que l’on avance vers la chambre principale et qui demandait de prendre une posture agenouillée pour s’y rendre lors des cultes et des processions funéraires.

LE-TOMBEAU-D’ALEXANDROVO-800x450

Fresque du Tombeau d’Alexandrovo

Le plus frappant dans ce tombeau est la qualité et la précision des objets et peintures découvertes. Les fresques dépeignent les traits caractéristiques de la vie Thrace comme des scènes de chasse, de guerre ou bien encore les fêtes funéraires, avec notamment dans la chambre principale quatre représentations d’un cavalier à cheval dont les archéologues s’accordent à dire qu’il s’agirait du même homme chassant successivement un cerf, un sanglier, un daim et un sanglier noir.

Aleksandrovo_kurgan

Détail Fresque du tombeau d’Alexandrovo

En 2003 une découverte magistrale eu lieu. Juste en face de l’entrée ont été aperçues des lettres sur deux lignes et un portait humain en dessous.

Les lettres étant hautes de 5 cm et le profil de 11 cm pour 8 cm de large, ce portrait était difficilement repérable malgré son emplacement et aucun archéologue ne l’avait aperçu lors des premières études avant d’explorer l’intérieur en 2003.

Les inscriptions disent « Kozimasses Hrestos » qui correspond à un prénom thrace déjà connu des spécialistes et est associé à une seconde particule qui est un surnom signifiant étymologiquement gentil, capable, agréable, fidèle, serviable, heureux, ce qui correspond, compte tenu de l’époque, à la définition de « maître ». L’inscription signifie donc Kozimasses le Maître.

Le profil humain est quant à lui parfaitement exécuté avec ce visage et les boucles des cheveux magnifiquement dessinés.

  • Musée Central des Arts Thraces des Rhodopes de l'est

Vous pourrez visiter, à proximité immédiate du tumulus, le Musée de l’Art Thrace des Rhodopes de l’est où est présentée une réplique de la tombe et de ses fresques, l’original étant fermé au public pour des raisons de préservation ainsi  qu’une exposition des objets retrouvés sur le site.

La tombe thrace d’Alexandrovo est sans conteste l’un des monuments les plus significatifs pour le patrimoine thrace en Bulgarie.

Ne passez pas à côté de ce magnifique trésor national et réservez dès maintenant votre billet d’avion pour la Bulgarie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *